Toutes les obligations à respecter pour faire construire une piscine

Plus qu’un simple bassin de baignade, la piscine est un espace de vie à part entière. Elle procure un pur moment de bonheur à partager en famille ou entre amis. Mais si vous souhaitez faire construire une piscine privée, vous devez savoir que la mise en œuvre de ce projet doit respecter la réglementation piscine en vigueur.

Construction piscine : la déclaration préalable de travaux

Avant de faire construire une piscine privée, il est indispensable de se renseigner sur les obligations des propriétaires de piscines. En effet, la réglementation piscine exige dans certains cas une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. C’est le cas de tout bassin creusé dans le sol de 10 à 100 m². Lorsque le propriétaire prévoit d’équiper son espace de plongée d’un abri, ce dernier nécessite également une déclaration de travaux. Et il faut que la hauteur de l’abri soit inférieure à 1,80 m. En se référant à ces règles, les piscines hors-sol ainsi que les bassins moins de 10 m², creusés ou non, ne sont pas soumis à cette réglementation. Il existe cependant une exception : la déclaration de travaux est obligatoire lorsque la construction se situe dans une zone protégée.

Réglementation piscine : le permis de construire

Dans certains cas, la déclaration de travaux n’est pas suffisante pour obtenir une autorisation de construire. La réglementation piscine exige que la construction d’un bassin de baignade extérieur supérieure à 100 m² doive faire l’objet d’une demande de permis de construire. Vous avez également besoin d’un permis lorsque vous l’équipez d’un abri d’une hauteur de plus de 1,80 m. Cependant, cette réglementation ne s’applique pas pour les piscines intérieures dont les travaux ne modifient pas l’aspect extérieur du bâtiment. Il en va de même si l’abri de piscine intérieure est démontable et temporaire. Le dossier doit être déposé auprès de la mairie et doit comporter le plan de masse, le plan en coupe et aussi le plan de situation du futur espace de plongée.

Construction d’un espace de plongée : quid de la sécurité piscine ?

La piscine est avantageuse à plus d’un titre. Cependant, elle pourrait aussi être le théâtre d’un accident tragique si elle n’est pas sécurisée.   À en croire la statistique, 3 personnes par jour meurent noyées dans une piscine en France. Pour prévenir ce drame, une loi sur la sécurité piscine a été établie en 2014. La réglementation pour piscine stipule que tous bassins privés enterrés et semi-enterrés doivent être équipés d’au moins un des 4 systèmes de sécurité de piscine prévue par la loi. Vous avez le choix entre l’alarme de sécurité, la clôture de sécurité, l’abri de piscine ainsi que la couverture de sécurité. Vous pouvez combiner plusieurs dispositifs lorsque vous souhaitez renforcer davantage la sécurité de votre espace de baignade.

Qu’est-ce qu’un syndic et quand est-ce obligatoire ?
Succession : comment transmettre un bien immobilier à ses enfants ?