Déménagement : quand faut-il envoyer son préavis ?

Si vous avez décidé de déménager, sachez que vous pouvez abandonner votre appartement à tout moment à condition que vous respectiez la durée de préavis. Peu importe les raisons de votre délogement, vous devez impérativement abroger votre bail. À cet effet, vous vous demandez certainement quel est le délai exact de ce préavis. Pour plus de détails, veuillez consulter l’article suivant.

Quelle est la durée d’un préavis de déménagement ?

Un contrat de bail de deux ans ne signifie pas que les locataires doivent demeurer durant toute cette période dans le logement. Il peut déposer son préavis et rompre le contrat de la location à tout moment. Il est libre s’il désire de quitter les lieux au bout d’un an, six mois ou encore après deux mois. La seule condition qu’il est obligé de respecter est le délai pour adresser son avis de départ. En général, cette durée est fixée à trois mois pour une location vide et un mois pour une location meublée. Pour informer le propriétaire  de sa décision, l’occupant doit lui rapporter  en main propre ou lui envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception. Une fois que ce courrier soit remis, l’hôte est obligé de quitter au plus tard l’appartement le dernier jour de son préavis.

Peut-on réduire ce délai ?

Oui, sous quelques conditions, il est possible de réduire cette durée. Plus précisément, dans certaines situations le préavis de trois mois peut être diminué à un mois. Mais quels sont exactement ces cas ? Le locataire a le droit de bénéficier d’une déduction si :

– Il a décroché un travail dans un autre pays ou une région voisine ;

– Il a perdu son emploi (après la fin d’un contrat à durée déterminée ou suite à un licenciement) ;

– A la suite d’une mutation sauf s’il effectue une activité libérale ;

– Il déménage dans un logement social ;

– Il déloge à cause de son état de santé (à condition que le locataire soit gravement malade). Cette circonstance est applicable quel que soit l’âge de l’occupant ;

– Il reçoit une allocation adulte handicapé (AAH) ou un revenu de solidarité active (RSA) ;

– Après l’acquisition de son premier emploi ;

– Il est situé dans une zone tendue, c’est-à-dire s’il habite dans un quartier où les demandes de logement sont assez fortes.

Comment rédiger la lettre de préavis de logement ?

Tout d’abord, sachez qu’une lettre de préavis de logement est un écrit qu’un locataire doit adresser à son hébergeur en cas de déménagement. De quoi est-elle composée ? En général, elle doit comporter des informations concernant le locataire et le délogement, à savoir :

– Son nom ainsi que son prénom ;

– L’adresse de l’appartement où il habite ;

– Sa signature ;

– La date où il envoie le préavis ;

– La date de son départ, c’est-à-dire la fin de l’avis.

Ce document doit également contenir le nom du destinataire. À part cela, évitez de rédiger un courrier long, optez plutôt pour une lettre courte et claire. Et pour finir, n’oubliez pas que le contenu doit faire part de votre décision.

Pourquoi faire appel à des déménageurs professionnels pour déménager ?
Conseils pour déménager sans déménageurs